• +221 33 958 5270
  • +221 78 128 4458
  • This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Le Legatum Foundry Fellowship du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a visité DAUST

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Dakar American University of Science & Technology, a reçu la visite de la Legatum Foundry Fellowship 2022-2023, du Legatum Center for Development & Entrepreneurship du MIT (​​Massachusetts Institute of Technology), ce jeudi 10 Novembre.

Le Legatum Center for Development & Entrepreneurship, a été fondé pour permettre aux entrepreneurs de developper des solutions essentielles axées sur le marché pour faire avancer le progrès économique et social, dans les pays en voie de développement. C’est un centre communautaire pour les étudiants, les anciens étudiants et les professeurs qui cherchent à accélérer le progrès social et économique grâce à un entrepreneuriat axé sur l'innovation. Le centre a été fondé afin de démontrer le pouvoir de l'entrepreneuriat pour la transformation de la société et améliorer le bien-être social.

La légion de Foundry Fellow 2022-2023, a commencé une année de réseautage, d'innovation et de création de communauté à travers le continent, et DAUST était une étape cruciale sinon obligatoire en Afrique de l'Ouest pour leurs activités. Cette cohorte était composée, d’éminents entrepreneurs, tels que :

- Wambura Kimunyu, directrice générale du groupe Eneza Education

- Mohamed Amr El Tayeb, entrepreneur et neurochirurgien

- Bolanle Austen-Peters, fondatrice de Terra Kulture

- Joyce Kamande, entrepreneuse agricole kenyanne

- Achenyo Idachaba-Obaro, fondateur de MitiMeth 

- Paul Orakiaja, directeur général d'Auldon Limited

- Aly El Shalakany, cofondateur de Cairo Angels

- Hanan Abdel Meguid, fondatrice de Kamelizer

- Eric Pignot, fondateur d'Enko Education




Ces illustres capitaines du développement durable, très actifs sur le continent, ont pu bénéficié d'une presentation faite par le Pr. Ndao, sur l’université et sa genèse; des start-ups incubées au sein du Ventures Program de l’Université, ainsi que les projets phares déjà réalisés. Ces start-ups sont principalement WUUTU Tractor qui manufacture des tracteurs pour les petits exploitants agricoles, mais aussi SOLARBOX qui développe des tricycles électriques, ainsi que des bornes de recharge solaires en partenariat avec le fonds VC WURI Ventures. La start-up FABIA aussi a été présentée, spécialisée dans le développement des machines cnc (machine-outil à commande numérique); ainsi que la start-up CAYTU Robotics qui s’active dans le domaine de la robotique et de l'intelligence artificielle, CAYTU Robotics, est aussi un business model d'Impact Sourcing. L'Afrique est le continent avec la population la plus jeune et qui connaît la croissance démographique la plus rapide au monde. En raison des opportunités limitées, de nombreux jeunes auront du mal à trouver un emploi formel et à sortir de la pauvreté, qui est le défi le plus redoutable du monde actuel. CAYTU permet à des milliers, voire des millions d'Africains et d'autres communautés à faible revenu d'avoir accès au marché mondial du travail sans quitter leur pays, et côté client, CAYTU est une stratégie d'externalisation des processus mais avec un fort impact social. CAYTU a déjà eu à deployer deux de ces robots déjà fabriqués au Sénégal dans les campus du MIT même mais aussi du BYU (Brigham Young University).

S'agissant des projets présentés, sur lesquels travaillent actuellement nos étudiants, ce sont les projets tels le Face Recognition Access Control, avec Ibrahima Sano, Jonathan Moussa Ndao ainsi que Sokhna Diarra Kane qui consiste à développer fondamentalement un tourniquet tripode, qui est une barrière de contrôle d'accès avec trois bras rotatifs utilisés pour contrôler et limiter l'accès; afin de sécuriser l'installation il est associé à une carte RFID ou à un système biométrique. L'objectif du projet est d'installer le tourniquet tripode, associé à un système de reconnaissance et d'identification faciales.

Aussi le projet JawJi TVC (Trust Vector Control) piloté par les étudiants Daour Gueye et Ndeye Astou Touré a été présenté. Ce projet est pour l'élaboration d'un véhicule à réaction. 
La finalité du projet est de mettre en orbite un satellite dans l'espace, et ils travaillent sur la construction de leur premier prototype de moteur à réaction afin de le tester dans l'espace.   

Cette visite de la Legatum Foundry Fellowship a permis à DAUST et à sa faculté d'entériner des liens solides avec ces entrepreneurs tout droit venus de ce prestigieux programme du MIT, et ainsi être à l'aune de nouvelles collaborations effectives, dans le domaine de l'entreprenariat et de l'ingénierie afin d'encourager le processus de développement sur le continent africain, enclenché par ce genre d'entreprises à fort potentiel.

Be A Daustian !


© 2022 DAUST. All Rights Reserved.